Offre d’emploi : chargé de mission pour la cabinet du Conseil Général de l’Isère

L’Isère recrute un(e) chargé(e) de mission pour le cabinet du Président du Conseil général

Candidature à adresser à :

Conseil général de l’Isère – secrétariat du directeur de cabinet 7 rue Fantin Latour – BP 1096 – 38022 Grenoble cedex 01

1 – L’Isère

L’Isère compte 1 200 000 habitants répartis sur 7 431 km². Département dynamique, notamment dans le bassin grenoblois et à proximité de l’agglomération lyonnaise, son taux de croissance est deux fois plus élevé que la moyenne nationale.

Au plan économique, c’est le premier pôle de recherche publique français après l’Ile de France, et il est doté de filières microélectronique et informatique performantes, fortement soutenues par le Conseil général de l’Isère.

Au niveau touristique, l’Isère se place au 11ème rang français, et au 3ème pour la saison d’hiver, avec 36 stations.

Au niveau social, l’Isère est un département contrasté où se côtoient des secteurs à fort taux de cadres, notamment dans les hautes technologies, et des secteurs ouvriers marqués par un passé industriel traditionnel.

2 – Le conseil général de l’Isère

Le Conseil général de l’Isère, en février 2008, compte 58 conseillers généraux, dont 33 composent la majorité départementale : 22 PS, 8 PC et 3 verts.

André Vallini (PS), avocat, est député de l’Isère et président du Conseil général depuis 2001.

Le budget du Conseil général de l’Isère est de 1,3 milliard d’euros, dont environ 150 M€ pour les transports collectifs, 120 M€ pour les personnes handicapées, 110 M€ pour les personnes âgées, 110 M€ pour l’enfance, 110 M€ pour les routes, 90 M€ pour la cohésion sociale, 90 M€ pour l’éducation, 60 M€ pour l’aide aux communes, 50 M€ pour la sécurité, 20 M€ pour la culture. Un quart de ce budget est consacré à l’investissement.

Par rapport à la moyenne des Départements français, le Conseil général de l’Isère est très impliqué dans les transports, le développement économique, le handicap, la culture, l’eau, l’environnement et le tourisme.

Votre navigateur ne gère peut-être pas l’affichage de cette image.

3 – Le Cabinet du Président du Conseil général

Le cabinet du Président du Conseil général exerce six types de missions :

- la veille : repérer, dans les médias ou par tout autre moyen, les informations susceptibles d’intéresser le Président du Conseil général et notamment celles qui peuvent susciter des initiatives de sa part ;

- l’analyse : étudier, à la demande du Président ou de façon spontanée, les sujets d’intérêt du Président et les différentes initiatives envisageables.

- l’expression : préparer l’expression du Président lors de ses interventions (discours rédigé, trame d’intervention, recueil de données…) ;

- l’assistance : fournir au Président, avant et le cas échéant pendant ses entretiens et réunions, l’ensemble des éléments qui lui sont nécessaires ; et relayer auprès des services les engagements qu’il prend ;

- la gestion de dossiers : gérer ou suivre des dossiers orientés au cabinet en raison de leur nature ou des sujets traités ;

- la représentation : à la demande du Président, porter ses messages dans des réunions ou à des interlocuteurs, ou recueillir leurs messages.

4 – Le poste de chargé de mission

Les chargés de mission sont appelés, dans des proportions variables en fonction de l’actualité, à exercer les six missions énoncées précédemment, à intervenir sur les sujets et les dossiers complexes.

Ils ont vocation à travailler avec le Président du Conseil général et avec de nombreux autres acteurs internes ou externes à la collectivité (élus, services, partenaires associatifs ou institutionnels…).

Les candidats doivent être rigoureux, réactifs, capables d’écrire de façon sobre et fluide, être dotés du sens de la synthèse.

Une formation universitaire en lettres ou sciences humaines est souhaitée : sciences politiques, histoire, philosophie, lettres classiques ou modernes.

Une bonne connaissance des collectivités, notamment des Départements, et de l’Isère serait appréciée.

Laisser un commentaire